TU SAIS, BÉBÉ, MON COEUR N’EST PAS SUR LISTE D’ATTENTE.

Je republie ici un texte difficilement accessible aujourd’hui, publié initialement sur le blog « Un bruit de grelot » en 2011. « TU SAIS, BÉBÉ, MON COEUR N’EST PAS SUR LISTE D’ATTENTE. On parle beaucoup, dans le TransPédéGouineFéministe-World anarchisant, de relations affectives… On développe des outils rudimentaires pour relationner de certaines manières “autres” que le Couple-Famille-Labrador : non-exclusivité, Read More

Qu’est-ce que la contrainte hétérosexuelle ?

à venir… Read More

Sérotonine.

le paysage me fait peur. j’accuse les immeubles d’être trop grands pour moi j’accuse le jour de n’être qu’un immense soleil c’est quand survivre devient nécessaire que le monde n’est qu’une étrange superstition une fenêtre ouverte sur nos inespérances à pas timides j’ai sauté j’ai atterri dans un bouquet d’épines ce sang n’est pas le Read More

Ich will sterben.

Nous, à qui nous nous adressons, quand ils parlent des générations futures, Nous sommes tout, tout ce qui n’est pas beau à voir. Tout ce qu’on montre pas dans les grands cinémas, tout ce qu’on montre pas dans les théâtres, tout ce qu’on ne montre pas dans les journaux. Celles et ceux qu’on tait parce Read More

Qu’est-ce que le lesbianisme politique ?

Pour la journée de visibilité lesbienne, qui a lieu en France tous les 26 avril, et nous sommes le 26 avril, il me semble important de revenir un peu sur un axe important du lesbianisme, qui est celui que je défends : le lesbianisme politique. L’objectif n’est pas d’invalider les autres formes de vécus lesbiens Read More

L’inclusivité à outrance est discriminatoire.

Article paru initialement sur Rebellyon.info le 11 avril 2020. Photo : Collages Féministes Montpellier. Depuis quelques temps apparaît sur nos murs, sur Internet, un terme somme toute particulier, le mot «fxmmes», ou «femmes*». Ce terme, qui se veut inclusif, est de plus en plus en vogue dans les milieux féministes, et en particulier dans les Read More

Marche de nuit féministe en non-mixité de genre. Paris, 7 mars 2020.

Une belle manifestation dont j’ai voulu garder un souvenir. La répression policière qui l’a suivi est inacceptable. Pour autant, nous avons pu voir ce soir-là ce que ça pouvait être un gros cortège de meufs, de mecs trans, de personnes non-binaires, révoltées par la société patriarcale, qui prennent la rue et qui crient d’une même Read More